Accueil > Je suis locataire > J'économise

J'économise

Avoir chaud même quand il fait froid, sans pour autant augmenter sa facture d’énergie.

Economiser en choisissant bien ses ampoules

Economiser en choisissant bien ses ampoules 

Geste anodin du quotidien, allumer la lumière peut avoir des conséquences non négligeables sur votre facture énergétique. En effet, selon votre choix d’ampoule, vous consommerez plus d’électricité

Alors que les ampoules à incandescence ont progressivement été retirées de la vente, plusieurs autres modèles ont pris de plus en plus de place dans les rayons : leds ou diodes électroluminescentes, halogènes, fluo-compactes... Comment bien choisir ses ampoules pour réduire sa facture d'électricité ? Achat rusé : osez les leds ! Très élevés il y a encore peu, les prix de ces ampoules ont désormais bien baissé. Elles présentent l’avantage d’avoir une durée de vie assez longue tandis que leur consommation d’électricité est faible. Donc si leur tarif demeure plus élevé, à la longue, vous êtes gagnant. Les fluo-compactes : oui ! Mais attention aux performances volumineuses et lentes à l'allumage. Ces ampoules ont connu bien des évolutions et sont à présent plus performantes. Leur taille est désormais variable, les petits modèles ont fait leur apparition, et l’allumage est généralement plus rapide - même si cela n'est pas toujours le cas. Peu onéreuses mais consommatrices d’électricité, ces ampoules ne présentent pas toutes des performances similaires. Il faut donc prêter attention aux différents modèles pour ne pas être déçu.
Les hallogènes : à éviter, grandes consommatrices d'énergie Elles sont la version améliorée des ampoules à incandescence. Cependant elles sont très énergivores - quatre fois plus que les leds ou les fluo-compactes à éclairage égal - et leur durée de vie est plus courte que les autres types d’éclairage. Les spots leds : attention danger ! Bien des lustres ou des suspensions sont à équiper de spots. Différents types existent et certains sont à éviter tout particulièrement à cause des dangers qu'ils représentent pour l'œil. Les leds qui diffusent de la lumière bleue ou encore celles à lumière froide blanche sont particulièrement dangereuses pour la rétine. D’une manière générale, il est conseillé de ne pas acheter de leds avec diodes apparentes. 

Isoler et ventiler

Isoler et ventiler

L’une des premières préconisations consiste à fermer volets, stores et rideaux dès qu’il fait nuit. Le matin, il est nécessaire de ventiler les différentes pièces afin d’évacuer l’humidité en aérant au moins dix minutes par jour, quelle que soit la saison. Nettoyer régulièrement les bouches d’aération est aussi important ainsi que de veiller à ce qu’elles ne soient pas obstruées.

Chauffage constant

Un chauffage constant et des radiateurs dégagés

Concernant le chauffage de la maison, il est préférable, en terme de consommation d’énergie et donc dans l’optique d’alléger vos factures, de régler vos radiateurs afin qu’ils maintiennent une température constante : entre 19 et 20°C dans les pièces à vivre et entre 16 et 17°C dans les chambres. Sachez que la mise en marche forcée de vos radiateurs les contraint à surconsommer de l’énergie. Il en va de même lorsque l’on place quelque chose à proximité immédiate des radiateurs. Parfois, la tentation est grande de mettre du linge à sécher juste devant, et si l’effet escompté sera obtenu, la facture énergétique devrait quant à elle s’alourdir. Enfin, lors d’une absence prolongée, il est préférable de diminuer le thermostat plutôt que de couper complètement les radiateurs. Dans les maisons individuelles, le fait d’arrêter le chauffage en plein hiver peut se révéler risqué.